- Amicale19Ussel (département de la Corrèze ) - https://www.amicale19ussel.com -

Visite de l’Ile Saint-Louis

Posted By Françoise Thévenot On 18 mars 2009 @ 21:38 In Visites Parisiennes | No Comments

Photo2Visite de l’Ile Saint-Louis

14 mars 2009

        

Cette île discrète est célèbre pour ses splendides hôtels particuliers du XVIIème et XVIIIème siècle, comme l’Hôtel Lambert, l’Hôtel Lauzun, l’Hôtel Charron ou encore l’Hôtel de Chenizot.
Nous avons découvert l’histoire de ces lieux, l’intimité des cours et anciens jardins, la beauté des façades de style classique ou rococo et les fastes de la vie « ludovicienne » entre belle église baroque et Jeu de Paume.
Nous sommes partis à la rencontre des artistes et célébrités de l’île qui abritait, entre autres, l’atelier de Camille Claudel et le club très privé de Baudelaire et Théophile Gautier.
Une visite culturelle et originale d’une durée de 2 heures, accompagnée par les conférencières de Paris Découvertes.

Un petit aperçu de notre visite

L’ile Saint-Louis était à l’origine formée de deux îlots : l’île aux vaches (car ce n’était qu’un champ de pâturage) et l’île Notre-Dame où avaient lieu les duels judiciaires durant le Moyen Age. Ce n’est qu’au XVIIème siècle que les deux îlots furent réunis par Marie, entrepreneur général des ponts, avec l’aide de deux financiers : Le Regrattier et Poulletier. A cette époque, seigneurs et financiers y font construire leur demeure et on peut y découvrir encore aujourd’hui de splendides Hôtels particuliers.

0Conférencière

Au Franc Pinot

Au Franc Pinot. Au n°1 quai Bourbon, propriété appartenant au procureur de la prison du Châtelet, puis à ces descendants. Au rez-de-chaussée, se trouvait le cabaret du Franc Pinot, du XVIIème siècle. Il fut fermé en 1716, car la police trouva dans ses caves une grande quantité de libelles et pamphlets à l’encontre du Régent, Philippe d’Orléans. Aujourd’hui, c’est un club de Jazz où l’on peut boire un verre, manger un morceau, ou simplement voir un concert.

1Hotel du jeu de paumes

L'entrée de l'Hôtel du jeu de Paume

Hôtel du jeu de Paume. Louis XIII au début du XVIIème siècle a décidé d’urbaniser l’île aux vaches, et pour créer un élément attractif et sportif, il introduit l’idée d’un jeu de paume royal à la manière anglaise et demande la construction du premier jeu de paume de Paris. Aujourd’hui, l’Hôtel du Jeu de Paume est un hôtel authentique, romantique et plein de charme.

2 Hotel Chenizot

Hôtel de Chenizot

Hôtel de Chenizot. Cet hôtel particulier construit dans les années 1620 pour Pierre de Verton, comprend un corps de logis aligné sur la rue et un deuxième entre cour et jardin, qui s’étendait jusqu’au quai d’Orléans.

2a Hotel Chenizot

Hôtel de Chenizot

Au XVIIIème siècle, François Guyot de Chenizot, receveur général des finances à Rouen, acquit l’hôtel et le fit décorer à la mode rocaille. La façade sur rue, en pierre, s’élève sur un rez-de-chaussée entresolé surmonté de deux niveaux couronnés par un étage sous combles. Le passage cocher est encadré par un appareil à bossages vermiculés réalisé par Pierre de Vigny en 1726.  Il est surmonté par un balcon sinueux soutenu par deux consoles représentant des chimères et d’une tête de faune. Un fronton triangulaire orné de bas-reliefs couronne la baie de l’étage noble.

2b Hotel Chenizot intérieur

Hôtel de Chenizot - Cour intérieure

On retrouve le même style de rocaille sur les façades des bâtiments sur cour. 

2c Hotel Chenizot cadran solaire

Hôtel de Chenizot - Le cadran solaire

Un cadran solaire est gravé sur le mur de l’hôtel à l’intérieur de la 2ème cour au niveau du 4ème étage. La méridienne possède une ligne tous les quart d’heures entre 11h et 13h. Elle est légèrement orientée vers l’ouest.

  

4 Aux Anysetiers du Roy

Aux Anysetiers du Roy

Aux Anysetiers du Roy. Au n°61, enseigne du XVIIème siècle : Au Petit Bacchus, avec statuette en ronde bosse, couronné de pampres, à cheval sur son tonneau. On peut lire une enseigne « Aux Anysetiers du Roy« . La devanture ainsi que l’enseigne sont classées au registre des Monuments historiques.

Aujourd’hui, c’est un restaurant.

3 Rue principale

Rue Saint-Louis en l'Île

La rue principale de l’île, rue Saint-Louis en l’Ile. La rue Saint-Louis en l’Ile a la particularité de traverser l’île de bout en bout. Il a fallu 32 ans à Christophe Marie pour achever sont percement. Elle est longue de 540m, c’est-à-dire, pratiquement la longueur de l’île. C’est l’artère commerçante du quartier. Autrefois, cabaretiers, limonadiers, épiciers, marchands de tonneaux, de vin, de charbon proposaient aux chalands leurs produits tandis que les arrières cours servaient d’ateliers aux lingères, repasseuses, maçons …

5 Rue Le Regrattier

Rue Le Regrattier

Rue Le Regrattier. Cette rue résulte de la fusion, en 1868, de deux rues construites de 1614 à 1646, l’une entre le quai d’Orléans et la rue Saint-Louis en l’Ile, l’autre, de cette dernière rue au quai de Bourbon. L’ensemble de ces deux rues s’appela, à partir de 1627, Regrattière, du nom des regrattiers (vendeurs en détail et de seconde main de menues denrées, particulièrement de sel, de grains et d’épices). Il s’appela, à partir de 1710, rue de la Femme sans Tête, ce dernier nom étant dû à une enseigne représentant une femme sans tête, tenant un verre à la main, avec comme devise « Tout est bon ». De nombreuses célébrités ont habité dans cette rue. Citons Baudelaire au n°6 et Jules Guesde au n°23.

6 - 19 quai Bourbon où vévut Camille Claudel

Hôtel de Jassaud

Hôtel de Jassaud, 19 quai Bourbon. Cet endroit est célèbre grâce au sculpteur Camille Claudel, soeur du poète et dramaturge Paul CLaudel, qui y vécut de 1899 à 1913. Aujourd’hui, c’est la résidence de Roland Dumas.

6a - 19 quai Bourbon où vévut Camille Claudel

Hôtel de Jassaud

6b - 19 quai Bourbon, cour intérieur

Hôtel de Jassaud - Cour intérieure

 

 

 

 

 

  

7 - Quai d'OrléansQuai d’Orléans.7a -Notre Dame vue du Quai d'Orléans

  

  

  

  

  

  

  

 
8a - Hotel Lambert

Hôtel Lambert

Hôtel Lambert. L’Hôtel Lambert est un joyau parisien du XVIIème siècle, construit de 1639 à 1644 par Louis Le Vau, l’architecte qui a agrandi le château de Versailles, pour Jean-Baptiste Lambert, seigneur de Sucy et de Thorigny. Il fut la propriété des Rothschild depuis les années 1950 jusqu’à 2007. Il a été racheté par un émir du Qatar. Les travaux envisagés par ce dernier ont provoqué un vif émoi dans les milieux du patrimoine.

9 - Hotel Lauzun

Hôtel de Lauzun

Hôtel de Lauzun. Cet hôtel particulier, construit au XVIIème siècle quai d’Anjou par Louis Le Vau, est connu pour son riche décor tout en dorures, peintures murales et boiseries. Il a été la demeure de Charles Baudelaire entre 1843 et 1845. Il est aujourd’hui la propriété de la Mairie de Paris.

Après la visite, pour conclure cette agréable promenade, ceux qui le souhaitaient se sont retrouvés autour d’un verre et d’une pâtisserie.


Article printed from Amicale19Ussel (département de la Corrèze ): https://www.amicale19ussel.com

URL to article: https://www.amicale19ussel.com/2009/actualites-de-lamicale/visites-paris/visite-de-lile-saint-louis-2/

Copyright © 2008 Amicale 19 Ussel.